visite(s)

 

Histoires de moulins

 

Les choses sont ainsi faites, que, en ce dix-huitième siècle, trois familles détiennent à elles seules la plus part des moulins de la région d'Angoulème et par là même, la quasi totalité de deux industries aussi diverses que florissantes : les papiers et les canons.

Trois grands noms sont rassemblés :

  • la très ancienne famille des Roffignac, de noblesse prestigieuse, « premiers chrétiens du Limousin »,

  • Le Marquis de Montalembert, capitaine d'industrie au service de la marine royale,

  • Une lignée de banquiers originaires d'Amsterdam, les Vantongeren.

Trois familles si étroitement liées qu'il est difficile de les d'écrire séparément. Leurs ascendances depuis le 16ème siècle permet d'expliquer comment tant de moulins se sont retrouvés en si peu de mains.

Outre la liste des document depuis le 16ème jusqu'au 19ème siècle avec achats, contrats de mariages, inventaires, testaments, procès ..., vous trouverez dans ce condensé d'histoire des informations sur les moulins à papiers et les fonderies entre Angoumois et Périgord, sur les trois familles cités et leurs relations, à savoir :

Fonderies de Ruelle, Forgeneuve, Montizon, Combier, Jornelière, Bourneuil, Rudeau et la Chapelle Saint Robert.

Moulins à papier de Beauvais, Ars, Brantomme,

Familles Vantongeren, Régnier, Bonnegens, Gautier, Baquement, Le Mesnier.

Familles De Roffignac, Hélie de Collonges, Pastoureau, Balatier, De Lambertie,

Montalembert

et biens sur pour commencer, un condensé historique de ces moulins.

Les textes en italique et grisé sonr des citations extraites des documents.

 

 

Cette histoire est établie à partir de nombreux documents d'époque, amassés et décryptés, que je conserve précieusement dans des boites de chaussures. Je vais essayer de vous la transmettre avec véracité, même si, n'étant ni historien ni chercheur, certains détails pourront être démentis par mieux documentés.

  

Ce site n'en est qu'à ses débuts, mais patience, j'y travaille presque sans relache.

 

     Etats des canons aux forges de Ruelle (1764)